Rechercher


Accueil

6 décembre 2017: 1 événement

  • Séminaires SPOC

    Mercredi 6 décembre 10:30-11:30 - Dejun LUO - Academy of Mathematics and Systems Science, Beijing, Chine

    White noise solutions to 2D Euler equations on the torus

    Résumé : This talk includes two parts. In the first part, we consider the deterministic 2D Euler equations in the weak vorticity form, and present some known results which serve as the backward of our work. In the second part, we consider the 2D Euler equations perturbed by some suitable noises. In particular, we show that the solution to the corresponding Fokker-Planck equation satisfies a gradient estimate, which might be useful for establishing a uniqueness result.

    En savoir plus : Séminaires SPOC

6 décembre 2017: 1 événement

  • Séminaires Math-Physique

    Mercredi 6 décembre 16:15-17:15 - Kenji Iohara - Université de Lyon

    Séminaire Math-Physique : Algèbre de Temperley-Lieb en racine d’unité et sa Fusion

    Résumé : L’algèbre de Temperley-Lieb $TL_n(\delta)$ avec $\delta=-(q+q^-1)$ est une algèbre semi-simple lorsque $q$ n’est pas une racine d’unité. Lorsque l’ordre $l$ de $q^2$ est au moins $3$ et $n\geq l$, cette algèbre n’est plus semi-simple, d’où on considère un quotient semi-simple.
    Je présenterai la dualité de Schur-Weyl entre ce quotient, appelé \sl Jones’ quotient, et le groupe quantique $U_q(\mathfraksl_2)$ avec $q$ une racine d’unité.
    Le produit de Fusion du Jones’ quotient sera donné explicitement à l’aide de cette dualité.

    Lieu : Salle A318

    En savoir plus : Séminaires Math-Physique

6 décembre 2017: 1 événement

  • Séminaire étudiants

    Mercredi 6 décembre 14:15-15:15 - Boris Pawilovski - Université de Bourgogne

    Séminaire étudiants : Limite de champ moyen pour les bosons et équation de Schrödinger discrète

    Résumé : On étudie l’approximation des équations de Schrödinger linéaires dépendantes du temps pour N particules avec un potentiel d’interaction entre particules. On considère l’espace de Fock symétrique en dimension finie et on introduit une version discrète de l’équation de Schrödinger. Les outils mathématiques sont les matrices densité réduites et la mesure de Wigner exploitant l’analogie formelle vers les limites semi-classiques.

    Lieu : A318

    En savoir plus : Séminaire étudiants