Rechercher


Accueil > Activités > Archives des activités de l’IMB > Archives du Laboratoire

ARCHIVES DE TOUTES LES ACTIVITES DE L'INSTITUT DE MATHEMATIQUES DE BOURGOGNE


Assemblée Générale de l’IMB du 28 janvier 2016 -

La première partie de l’AG était consacrée à la présentation de la SATT GRAND EST.
A ce titre, nous avons accueilli :

  • Véronique Soubzmaigne, Chargée de projet "Valorisation de la recherche", Correspondante de l’uB chargée de la liaison avec la SATT GRAND EST.
  • Jean Guzzo, Administrateur de la SATT, Vice-président délégué à la recherche, à la valorisation de la recherche et aux relations avec le monde économique
  • Olivier Mérigeaux, Président de la SATT GRAND EST
  • Jean-Philippe Fasquel, Responsable du Domaine Agrosciences, Ressources Naturelles et Environnement et Chargé de Développement et marketing
  • Alexandre Coillot, Responsable du Domaine Santé et Dispositifs Médicaux et Sciences Humaines et Sociales et Chargé de Développement et marketing
  • Ludovic Goby, Responsable du Domaine Matériaux, Procédés, Chimie & TIC/Nanotechnologies et Chargé de Développement et marketing

Ensuite, le Directeur du laboratoire a communiqué à l’assemblée les principales informations relatives à la réponse de l’HCERES, au budget de fonctionnement de l’IMB pour l’exercice 2016 et aux subventions BQR accordées.
Cette AG s’est terminée par un moment de convivialité autour de la galette des rois de l’IMB.


BOURSE POST-DOCTORALE BRUNELLA - Plus d'informations plus d informations

Marco Brunella (Varese Italy 1964, Rio de Janeiro Brazil 2012) a fait sa thèse de doctorat à SISSA, Trieste, dans le domaine des Systèmes Dynamiques, sous la direction d’Alberto Verjovsky, sur le sujet Expansive Flows on Three-Manifolds (1992).
Page web

Au début de sa carrière il a exploré, dans une dizaine d’articles, différents d’aspects de la théorie des feuilletages et des systèmes dynamiques. Ensuite, motivé par le fascinant problème du « minimal exceptionnel pour les feuilletages holomorphes de CP2 », il s’est tourné vers l’étude des feuilletages holomorphes, auxquels il aura consacré la plus grande partie de son œuvre. Il a développé de nombreux outils aussi bien de géométrie analytique que de géométrie algébrique. Il maniait et combinait avec adresse et virtuosité des théories très sophistiquées, chacune comprise par peu de gens, mais n’oubliait pas que le cœur des raisonnements pouvait être une astuce élémentaire.

Il est mort subitement au cours d’une mission dans la ville qu’il adorait, Rio de Janeiro, où il visitait ses amis et collègues de l’IMPA. Marco Brunella a passé l’essentiel de sa carrière à l’Université de Bourgogne, en tant que chargé de recherche au CNRS.
Sa famille a généreusement confié son héritage à l’IMB, afin qu’il soit dévoué au développement des mathématiques, passion de Marco, au sein de l’insitut qui l’avait accueilli.

Page web


Campagne d’emplois 2017 -

L’Université de Bourgogne va recruter des enseignants-chercheurs en mathématiques (2 Professeurs des Universités) lors de la prochaine campagne de recrutement synchronisée (mai 2017) avec prise de fonction souhaitée en septembre 2017.

  • Professeur (section CNU 25), profil « Géométrie et Systèmes Dynamiques ». Informations
  • Professeur (section CNU 25), profil "Mathématique Physique". Informations


Contrat de recherche postdoctoral - Plus d'informations plus d informations

Post-doctorat : L’IMB va recruter un postdoctorant à partir du premier septembre, pour travailler sur la modélisation numérique de champs électromagnétiques autour d’un nano-ellipsoïde, au sein du Groupe Mathématique-Physique (Programme FABER, Projet émergent PHOTCOM axe 3).

Plus de détail


Journée Mathématique-Physique de l’IMB -

Le jeudi 4 mai 2017 journée scientifique de l’équipe Mathématique-Physique de l’IMB.

Programme

  • 13h : Kulkarni Giridhar : Analysis of solutions to the Bethe ansatz equations for low-energy excited states of the 1D isotropic Heisenberg magnet and related quantities.
    • Diagonalisation of the Hamiltonian of quantum integrable systems using Bethe ansatz technique leads us to a system of coupled algebraic equations known as Bethe ansatz equations (BAE). In the case of isotropic Heisenberg magnet (XXX), it gives us simple rational functions when written in terms of the rapidity parameters. However, the solutions to these equations, known as Bethe roots are far from trivial. For Heisenberg models, this situation is further complicated by the presence of bound-state excitations (solutions with complex rapidity parameters). It is widely assumed that these complex rapidities must eventually condense into ’string’ configurations in the thermodynamic limit, a premise that is known as the ’string hypothesis’. Although there exist notable but extreme examples of solutions which clearly defy this rule, it’s adoption makes it easier for us to analyse quantities such as asymptotic distribution (density function) of the roots of the excited states and the density of shift in the rapidities of any low-energy excitation from that of the vacuum. Quite incidentally, these are the quantities which play an essential role in the computation of the form-factors. In this talk, I will discuss the specific role of these quantities in the computation and derive the functional expressions describing their asymptotic behaviour under the pretext of the string hypothesis.
  • 13h30 : Jaber Carine : Siegel’s fundamental domain and Riemann theta functions.
    • To a Riemann surface one can associate a Riemann matrix and Riemann theta functions. Theta functions appear in the expression of solutions of integrable systems. Such solutions are relevant in the description of surface water waves, non linear optics, etc. Because of these applications, Deconinck and Van Hoeij have developed and implemented algorithms for computing the Riemann matrix and Deconinck et al the corresponding theta functions. An important step in the efficient computation of these functions is the construction of appropriate symplectic transformations for a given Riemann matrix assuring a rapid convergence of the theta functions. Here, the LLL algorithm used by Deconinck et al is replaced by an exact Minkowski reduction for small genus and an exact identification of the shortest lattice vector for larger values of the genus. I present also some new results concerning Siegel’s fundamental domain for genus 3.
  • 14H : Mignard Michael : On the classifiaction of twisted quantum doubles.
    • Fusion categories are semi-simple tensor categories with finitely many isomorphism classes of simple objects, and such that the endomorphism space of a simple
      object is of dimension 1. It is also called braided if there exists isomorphism constraints for commutativity of the tensor product. An example of those categories
      is the one of representations of twisted quantum double of a finite group, first introduced in the context of orbifold conformal field theory. Using invariants of
      braided fusion categories -mostly Frobenius-Schur indicators-, Mason, Goff and Ng showed that one can obtain a classification of twisted doubles for groups of a given
      order under gauge equivalences. In this talk, we will recall the indicators in the general case of fusion categories and discuss the case of twisted doubles
      for groups of order 16.
  • 14h30 : pause
  • 15h : Assainova Olga : The inverse scattering method for the Davey-Stewartson equation.
    • The inverse scattering method is arguably the most powerful method for solving integrable non-linear partial differential equations. Some examples of the implementation of this technique will be presented in this talk. We will discuss the 1+1 dimensional case at the example of the Korteweg-de Vries equation describing waves on shallow water, and a generalization of this method to the 2+1 dimensional case for the Davey-Stewartson equation, which appears in hydrodynamics and nonlinear optics. Whereas the case of one spatial dimension leads to a so-called Riemann-Hilbert problem, in two spatial dimensions a so-called ’dbar problem’ has to be solved.
  • 15h30 : Stoilov Nikola : Numerical study of gradient catastrophe stability in Integrable dispersive equations.
    • Nonlinear dispersive partial differential equations such as the family of non-linear Schrödinger equation posses solutions that develop a singularity in finite time. We numerically study the long time behaviour and potential gradient catastrophe of solutions to the focusing Davey-Stewartson II equation by analysing perturbations of the lump and the Ozawa exact solutions as well as evolution of Gaussian initial data. We demonstrate that the lump is unstable so perturbations either cause it to blow-up or disperse, whereas the blow-up in the Ozawa solution is generic and they posses their respective blow up rates. We will also discuss the numerical implementation on Graphical Processing Units and their use for general high-performance computing.
  • 16h30 : colloquium de N. Tzvetkov (Cergy-Pontoise)


Journée scientifique de l’IMB -

Descriptif : Cette journée, ayant vocation à devenir un rendez-vous annuel, permettra aux membres de l’Institut de Mathématiques de Bourgogne, en particulier les nouveaux, de présenter leurs travaux de recherche. Elle sera un moment de partage et d’échange d’information sur la recherche menée à l’Institut.

Programme à consulter


Journée scientifique de l’IMB -

Date : mardi 29 mars 2016
Lieu : Salle René Baire - Institut de Mathématiques de Bourgogne

Orateurs : Arnaud (Rousselle), José-Luis (Jaramillo), Samuel (Vaiter), Simeon-Valere (Bitseki-Penda) et Simona (Rota-Nodari).

Programme


la "Journée de l’équipe GSD" -

Programme de la journée


Nuit des Chercheurs, avec Cédric Villani - Plus d'informations plus d informations


Ondes gravitationelles -

L’annonce officielle de la détection des ondes gravitationnelles a été faite ce jeudi 11 Février, par les responsables de la collaboration internationale LIGO.

Il s’agit de la première détection directe de cette prédiction de la Relativité Générale d’Einstein, confirmant un aspect fondamental de la théorie.
Au delà du tour de force technologique qu’il représente, il constitue un résultat scientifique de premier ordre. Dans notre contexte le plus proche, il nous offre un superbe exemple de la richesse, puissance et longue portée de la pensée mathématique, cette fois dans son application à la physique fondamentale. C’est pourquoi nous présentons, le 30 mars à 16h30, une conférence sur le sujet en amphi Paris.

Pour plus d’information, vous pouvez d’ors et déjà consulter le communiqué de presse et l’article associé.

Mise à jour Suite à cette conférence, les fichiers présentés sont mis en ligne : vous pouvez accéder aux transparents de J-L Jaramillo, à ceux de V. Boudon, et à la vidéo permettant d’écouter ces ondes gravitationelles


Sujets de thèse 2017 -

Les candidats intéressés par l’un des sujets mentionnés ci-dessous prennent contact avec les directeurs de thèse et déposent leur candidature avant le 9 juin 2017.

Proposition des sujets de thèses


Sujets de thèses 2016 -

Les candidats intéressés par l’un des sujets mentionnés ci-dessous prennent contact avec les directeurs de thèse et déposent leur candidature avant le 9 juin 2016.

Proposition des sujets de thèses